Imprimer

PENDANT LES VACANCES DE LA TOUSSAINT, LE MUSEE EST OUVERT

TOUS LES JOURS DE 14h00 à 18h00 SAUF MARDI

 

 

Clic ici pour les jeux interactifs en ligne

 

 

Nouvelle Expo flash

L'équipe du Musée de l'Avallonnais conçoit et organise plusieurs fois par an et durant quelques semaines, la présentation d'oeuvres sur une thématique particulière. Ces expositions-flash sont montées en parallèle des expositions permanente et temporaire.

Grâce à la richesse, la diversité et la qualité de ses collections, seul un musée permet ces confrontations d’œuvres très diverses (peintures, sculptures, gravures, artefacts de toute nature).

Pour le visiteur, c’est l’occasion de faire connaissance avec des œuvres oubliées ou inconnues, de prendre conscience de la diversité des supports et des techniques de réalisation et de s’interroger sur les contextes et les motifs de la création.

facebook-pattes-avant

Expo flash "LES 4 Z'ARTS’NIMAUX"

Panneaux lumineux (4 zarts)




Les visiteurs ont partagé leurs expressions.

4zartnimaux2

4zartnimaux1

4zartnimaux3


Actuellement

Aff expo20-BAT










 

 

 

 



Jean Després et le Musée de l’Avallonnais

Avallonnais d’adoption et célèbre orfèvre art-déco des années 1920-1930, cet artiste a joué un rôle important dans le développement du musée par une série de donations de ses œuvres  et des créations de ses amis Georgio de Chirico, André Piot, Paul Jouve…

Artiste reconnu à Paris, il affirme son attachement et s’inscrit volontairement dans la tradition des fondateurs du musée pour aider à l’ouverture, à la curiosité des tous les habitants pour l’art.

La salle « Jean Després » est installée avec sa collaboration et inaugurée le 11 mai 1972. Les œuvres généreusement offertes par le maître orfèvre, représentant les grandes étapes de sa longue carrière, y sont exposées en permanence.

La salle est complétée en 1977 par une seconde donation, année où Després dépose définitivement son marteau.

Jean  Després  s’éteint  à  Avallon, le  13  novembre 1980, à l’âge de 91 ans.

Afin de lui rendre hommage et de le remercier pour sa générosité, la Ville d’Avallon, appuyée par l’association des Amis de Jean Després, a décidé d’associer son nom à celui du musée en le renommant « Musée de l’Avallonnais Jean Després ».

 

Au coeur du centre historique d'Avallon, à deux pas de l'impressionnante Tour de l'Horloge, le musée remonte l'histoire d'Avallon et de l'Avallonnais depuis le paléolithique avec les fouilles d'Arcy-sur-Cure, jusqu'aux créations de l'orfèvre Jean DESPRES. De jeunes créateurs oeuvrent à présenter les collections du musée, invitant le public à poser son regard sur l'art, l'humanité et la création contemporaine.

Depuis l'été 2011, le musée présente l'unique et exceptionnelle "Collection Yao, mien et Mun, de Chine, Vietnam, Laos et Thaïlande".

 

 

HORAIRES ET TARIFS

 

Au rez-de-Chaussée :

Salles d'expositions permanentes du musée de l'Avallonnais

Couloir d'entrée :
Le collège et les donateurs - portraits d'avallonnais


Espace accueil : Adolphe GUILLON:
Adolphe Irénée Guillon (Paris 1829-Vézelay 1896), peintre paysagiste


Archéologie et qui raconte l’histoire d’Avallon depuis les celtes : En travaux
Pour raconter l’histoire d’Avallon, ville clef entre Morvan (Massif Central) et Bassin parisien
 


Salle LOISEAU-BAILLY :
LOISEAU-BAILLY, d’origine modeste, un sculpteur d’œuvres monumentales apprécié dans les années 1880.


Salle VIGOUREUX :
Un artiste avallonnais disciple de LOISEAU-BAILLY, auteur de sculptures monumentales dans les années 1920-1930.


Salle DESPRÉS :
Avallonnais d’adoption et célèbre orfèvre art-déco des années 1920-1930.
Avec ses œuvres, des créations de ses amis Giorgio de CHIRICO, André PIOT, Paul JOUVE


Salle des étoiles :
Celles crées par Georges ROUAULT et commandées par Monsieur GOLDSMIDT pour le musée d’Avallon, et aussi les œuvres offertes au public par des industriels et des amateurs : les GARIEL, Léon DEGOIX, qui ont su attirer en avallonnais les artistes parisiens.


Salle du Miserere :
En raison de la présence au Musée de l’Avallonnais des « Stella » de  Georges ROUAULT, la Direction des Musées de France met en dépôt en 1974 un tirage des 58 planches gravées du « Miserere »



Au 1er étage :


Collection Yao Mien Mun

La collection unique et exceptionnelle, Yao, Mien et Mun, de Chine, Vietnam, Laos et Thaïlande. C'est la plus complète et la plus importante réunion d'objets témoins, de documents taoïstes, de costumes et textiles, de bijoux en argent jamais réunis sur la minorité Yao, minorité ethnolinguistique très ancienne qui trouve son origine en Chine


 


Ancienne exposition Flash

Aff. Expo a tous poils prolongation

LES 4 ZARTS’NIMAUX* 

Connexion